C’est grave d’être à son compte et de ne pas aimer se mettre en avant ?

Cela ne vous ai jamais arrivé de vous dire qu’être à son compte serait vraiment super si vous n’aviez pas à vous faire connaître ou à vous mettre en avant ?

Un métier où vous feriez ce que vous aimez faire pour les personnes que vous voulez aider sans avoir à sortir du bois, en restant tranquillement dans l’anonymat.

cest-grave-detre-a-son-compte-et-de-ne-pas-aimer-se-mettre-en-avant

UN SUJET STRESSANT ET DOULOUREUX

La situation dans laquelle vous vous trouvez est simple :

En tant que Coach Professionnel vous avez besoin de faire connaître votre service et vous avez profondément du mal à le faire parce que ce n’est pas VOUS.

En soi c’est simple, vous avez besoin de faire A et vous êtes bloqué parce que B.

Dans votre vie pro cela se caractérise généralement par le fait de savoir quoi faire et comment le faire, et pourtant vous ne le faites pas, vous procrastinez (au mieux).

Par exemple, si je prends mon cas, c’est de savoir depuis très (très) longtemps que la vidéo est efficace, savoir comment en produire et les mettre en place, savoir que cela serait un réel plus pour mon activité et pourtant ne pas en faire.

Pourquoi ?

Parce que je n’aime pas du tout me mettre en avant.

Il y a plein de noms pour ça : la timidité, la discrétion, l’introversion, …

Il y a des peurs : peur de l’échec, peur de la réussite, peur du regard des autres, peur de ne pas maîtriser les choses, …

Dans les faits cela donne le même résultat : nous ne faisons pas, ou pire, nous le faisons dans la douleur.

Pourtant nous avons besoin de nous mettre en avant depuis que nous sommes à notre compte.

UN RÉSULTAT ATTENDU : TROUVER DES CLIENTS

Le principe d’une activité professionnelle c’est de fournir une valeur à quelqu’un qui va vous rémunérer pour ça.

Par exemple pour un freelance cela va être de fournir un service contre rémunération.

Et pour arriver à trouver des clients vous avez besoin de vous faire connaître.

Si personne ne vous connaît ou ne connaît le service que vous proposez vous n’aurez personne à qui fournir votre valeur, et donc aucune rémunération.

C’est un des 5 piliers d’une activité professionnelle.

COMMENT JE M’EN SUIS (PRESQUE) SORTI

Résumons : vous avez besoin de vous faire connaître et vous n’aimez pas vous mettre en avant, ou vous n’êtes vraiment pas à l’aise quand vous le faites.

Avant de passer à quelques solutions je voudrais préciser que ces solutions ont un principe : celui de ne pas se faire du mal.

Nous sommes à notre compte et il serait franchement dommage de se faire du mal à faire des choses que nous n’aimons pas.

Pourtant il y a ce résultat à atteindre : se faire connaître pour avoir des clients.

La solution que j’ai choisi c’est d’atteindre ce résultat de façon différente. De miser sur mes forces et de prendre les problèmes sous un angle différent.

Quand vous avez besoin de vous mettre en avant pour vous faire connaître, alors que vous n’aimez pas du tout ça, vous pouvez être dans ce genre de situation :

Vous n’arrivez pas à accoster des personnes que vous ne connaissez pas pour leur parler de ce que vous faites.

Solution : faites-les venir à vous.

Comment ?

En mettant en avant un sujet, et non pas vous.

Vous n’aimez pas parler de vous, alors parlez de ce que vous aimez, c’est ce que vous savez faire de mieux ! Ca tombe bien, c’est tout ce qui intéresse vos interlocuteurs professionnels : qu’on leur parle de leurs problèmes.

Vous n’êtes pas à l’aise quand il s’agit de vendre votre service auprès d’un client potentiel.

Solution : amenez le client potentiel à vous demander d’acheter.

Comment ?

En développant un argumentaire qui va lui montrer que :

  • vous connaissez bien sa problématique et les conséquences qu’elle a pour lui
  • vous comprenez pourquoi il est bloqué
  • il existe une ou plusieurs solutions
  • vous êtes capable de lui apporter l’une de ces solutions

Vous avez beaucoup de mal à téléphoner ou à écrire à une personne inconnue pour lui parler de ce que vous faites.

Faites l’inverse : téléphonez-lui pour lui donner l’occasion de parler d’elle et de ce qu’elle fait.

Vous n’aimez pas vous mettre en avant parce que vous ne vous sentez pas légitime.

Là dessus j’ai eu beaucoup de mal. Pour moi la légitimité c’était être incollable sur un sujet.

Et j’ai lu quelque chose (je ne sais plus où) qui a recadré ma façon de voir :

En fait être légitime sur un sujet c’est en savoir plus sur ce sujet que son interlocuteur. Ce plus est suffisant pour aider ceux qui en savent moins.

Et je rajoute à ça (en live puisque je viens d’y penser en écrivant ces lignes) :

Le sens de la légitimité est à prendre du point de vue de l’interlocuteur, pas du sien. C’est lui qui jugera si pour LUI vous êtes légitime.

Vous ne vous sentez pas capable de …

  • parler devant des gens que vous ne connaissez pas
  • rédiger des articles
  • transmettre des connaissances ou des compétences
  • parler à un inconnu
  • subir un échec

Solution : jetez-vous à l’eau et regardez ce qui se passe.

Souvent nous avons plus peur de l’inconnu que de l’action en elle-même. Peur à cause de notre imagination débordante que des faits réels, car bien souvent, nous les avons imaginés mais pas vécu.

Donc le meilleur moyen de savoir c’est d’essayer et de voir si c’est aussi horrible que ça.

POUR CONCLURE

Comme vous le voyez il existe des solutions qui ne vous obligent pas à aller contre vos envies, des solutions qui restent écologiques.

La chose que je pourrais ajouter c’est que c’est possible d’arriver à vous faire connaître et à prospecter sans vous mettre personnellement en avant. Je l’ai fait et je partais de loin…

Le mot de la fin pour rappeler que tout ceci est le fruit de mon expérience et n’engage que moi.

Cela en aidera certains (c’est fait pour…), cela sera perçu comme du grand n’importe quoi par d’autres (que je remercie d’avoir lu jusque là).

A bientôt,

Eri Schön

PS : si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, et surtout comment faire et comment appliquer concrètement tout ça, abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire.

(ce post a été initialement publié le 14 décembre 2016)

j’aide les Indépendants perdus dans le monde de l’entrepreneuriat individuel à reprendre confiance en eux et à construire une activité qui a du sens.

2017-10-06T08:24:02+00:00

Echangeons !